history

Union Européenne de Médecins Spécialistes (UEMS)

For any official public information, patient can refer to the UEMS

FOUNDED

IN : 1958, Specialist Sections in 1962
IN : Rome
LOCATION : Dr R. Peiffer (UEMS Secretary General)
                   Avenue de la Couronne 20, 1050 Bruxelles.
Phone : +32-2-6495164 - Fax : +32-2-6403730
Web site : http://www.uems.be

HISTORY

The European Union of Medical Specialists (UEMS), founded in Rome on 1958, grouped together specialist doctors regardless of their field or mode of practice, or their legal status. Its object being the advancement and harmonization of the quality of specialist medical practice in Europe and the defence, at international level, of the status of the medical specialist and of his/her professional role in Society.

COMPOSITION

Its membership is composed of the National Medical Association representing medical specialists in each of its member countries, at the rate of one per country. At present it includes 17 full members : Germany, Austria, Belgium, Denmark, Spain, Finland, France, Greece, Ireland, Italy, Luxembourg, Norway, Netherlands, Portugal, U.K., Sweden, Switzerland ; and 4 associate members : Hungary, Malta, Slovenia, Turkey.
The Management Council is composed of two delegates from each country. Only one vote per country has been advocated. At least two plenary assemblies are held each year.
The Specialist Sections were created in 1962 and are composed of experts in each discipline. At present there are 34 specialist sections representing 43 of the 50 specialities in the EU Medical Directives. Each section counts two delegates per country, and its activity though independent is coordinated and reported to the Managing Council.


 

UEMS - Quelques mots d`histoire


Le 20 juillet 1958 - un an après la signature du traité de Rome -, les représentants mandatés des organisations professionnelles de médecins spécialistes des six pays membres de la toute neuve Communauté Européenne (CEE), réunis à Bruxelles, ont créé l`Union Européenne des Médecins Spécialistes (UEMS).

Grâce à la clairvoyance de ses fondateurs et sous l`impulsion du gynécologue français Jacques Courtois, son premier président, et de l`ORL belge Oscar Godin, Secrétaire Général, l`UEMS a rapidement établi des contacts avec les autorités compétentes de la CEE (notamment J.-P. de Crayencour) et défini les principes de base en matière de formation du médecin spécialiste européen.

D`emblée, l`UEMS s`est placée sur le terrain de la qualité, visant à obtenir de la Commission Européenne et des États membres un niveau de formation comparablement élevé pour les futurs médecins spécialistes de l`Europe des Six.

Cette vision d`avenir s`est traduite par l`élaboration de critères généraux communs, applicables à tous les spécialistes souhaitant migrer d`un pays membre à l`autre.

Pour réaliser cet objectif ambitieux, l`UEMS a créé dès 1962 des Sections Spécialisées pour chacune des principales disciplines pratiquées dans les États membres.

Ces groupes d`experts, composés des représentants des associations nationales de la spécialité concernée, ont effectué un travail considérable en vue de la coordination, puis de l`harmonisation des formations spécialisées et des critères de reconnaissance des médecins spécialistes.

L`UEMS et ses Sections ont développé leur action en coopération constante avec le Comité Permanent des Médecins Européens, créé en 1959 et regroupant l`ensemble du corps médical organisé des États membres.

Les premières directives européennes concernant les médecins, publiées seulement en 1975, se sont très largement inspirées des propositions et études présentées par l`UEMS et ses Sections Spécialisées.

Entre-temps, la Communauté Européenne s`était élargie, d`abord au Royaume-Uni, au Danemark et à l`Irlande - ce qui avait nécessité la remise sur le métier des propositions de directives médecins prêtes à la publication - puis progressivement aux six autres pays faisant actuellement partie de l`Union, ainsi qu`à la Norvège et à la Suisse.

Ces élargissements successifs ont entraîné d`importantes mutations dans les différents organes de l`UEMS, dans ses statuts et dans la composition de ses diverses Sections Spécialisées, dont le nombre s`était petit à petit accru pour atteindre 34 Sections.

La mise en vigueur des directives "médecins" a été suivie de la création par la Commission Européenne d`un Comité Consultatif pour la Formation des Médecins, institution communautaire assurant la liaison entre les organisations professionnelles médicales européennes, les universités et les gouvernements nationaux d`une part, et la Commission d`autre part.

L`UEMS a immédiatement établi des relations étroites avec ce nouvel organisme et celui-ci a procédé à l`audition successive de toutes les Sections Spécialisées de l`UEMS au cours des années 1980-1981. Chaque Section avait déposé un mémoire exposant ses conceptions et propositions relatives à l`évolution de la spécialité envisagée.

Cette vaste consultation, organisée à l`initiative du Dr Pierre Pouyaud (F), qui présidait à ce moment l`UEMS et le Comité Consultatif, et du Dr Guy Des Marez (B), Secrétaire Général de l`UEMS, a débouché sur la publication des 2e et 3e rapports et recommandations de ce comité concernant la formation des médecins spécialistes.

Enfin, au cours des années nonante, une nouvelle équipe dirigeante dynamique composée des Drs L.P.Harvey (GB), A.Kuttner (D), R.Peiffer (B), J.-C.Schaack (L), P.Fédi (F) et C.C.Leibbrandt (NL) a donné un véritable regain de vitalité à l`UEMS en créant les "Boards" européens, groupes de travail des Sections Spécialisées, afin d`assurer des soins optimaux dans le domaine de la spécialité concernée, en garantissant d`amener la formation du médecin spécialiste à un niveau le plus élevé possible. Elle a élaboré des chartes européennes sur la formation des médecins spécialistes et sur la recherche de la qualité en médecine spécialisée, un document-clé sur l`autonomie de la pratique du médecin spécialiste, a mis en valeur le rôle et l`action déterminante des Sections Spécialisées, cellules de base de l`UEMS, et ouvert progressivement l`UEMS aux pays de l`Europe centrale et orientale.


Click Edit to add content...